F3F-France

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Accueil Reportages Compte Rendu Rugen 2011

Compte Rendu Rugen 2011

Envoyer Imprimer

Compte Rendu Rugen 2011

apres etre arrive en fin de matinee a la maison pour regrouper les machines dans le sportstube, alexis et moi avons retrouves philippe a l aeroport de nice, en direction de berlin.
Discution avec la dame de l enregistrement pour accepter d enregistrer et surtout compter le poids de nos bagages de maniere mutualisee, car certains sacs etaient "assez lourds".

Une fois arrive a berlin apres un vol tout ce qu il y a de plus banal, direction le stand europcar pour recuperer notre petite compact type a3...
Vous l avez compris, trois sacs et deux sportstubes ne pourront y aller alors negocions avec l agent pour avoir un vehicule plus adapte. Il nous propose une opel meriva, mais meme pas un tube y rentre!!!
Finalement, le seul vehicule dispo sera un minibus 9places opel identique a un traffic. "born to beeeee wiiiiiillllldd"
400km de route plus loin, nous arrivons au rugenhof ou reto nous attend tres chaleureusement. Il faut dire que clairement le printemps n est pas encore passe ici, aucun bourgeon et temperature de 6deg.
Direction la salle d enregistrement, accueil sympatique de franz et de ses collegues puis on court pour le resto juste a cote histoire de manger un bout. Le petit repas de 18:00 sur la route nous semble bien loin alors qu il est 22:00!!! Super ambiance avec quelques allemands tels que axel barnitz et borchert autour d une biere et d un steak de porc.

Nous decidons a onze heure de rentrer a nos chambres car demain sera un grande journee: turbulator avec un vent de 20m/s prevu...



Premiere journee: un extraterrestre nomme lukas

apres un brieffing rapide et classique au rugenhof, direction le turbulator pour cette premiere journee de concours.
Le vent est prevu entre 15-20ms dans la journee.
Une fois arrive sur place, je realise que la clef du sportstube est restee dans la chambre de l hotel!!!! Viiiiite retour au rugenhof car le concours ne nous attendra pas. Moralite de cet episode: toujours bien ouvrir et verifier son materiel avant de partir sur la pente apres un deplacement en avion.

La premiere manche commence fort, avec stephan qui nous fait un 37sec, lukas derriere marque le deuxieme chrono en 39, puis andreas herrig, ziggy et moi meme en 40-42sec. Alexis fais 46, philippe 55 et reto 57. Je passe voir stephan pour le feliciter, il me repond que l on n'a rien vu, lukas volera en 31!!!!
Du totalement impensable sur la pente du turbulator.
La manche suivante, les autrichiens commencent a nous donner la fessee et nous font un tandem au sommet avec 35sec!!! Alexis premier francais de cette manche fera 47, philippe egalement quand a moi je me bas sur un 53.
En bons francais, nous partons a la voiture pour manger. Et malheureusement a notre retour Alexis prend un zero car il n est pas arrive a temps, a juste une minute pres! La reputation de la France, pays ou la nourriture est reine a encore fait ses preuves.
Alexis encaisse le coup et la manche se poursuit pour les autres francais.

Le spectacle commence!
A partir de ce moment, on est tous sous le choc de lukas, avec des prises d altitude monstrueuses et des vols ballistiques dingues. Et il continuera a nous mettre minable en poussant son chrono a chaque manche suivante, 33 voir meme 31sec!!!
L impression d alexis initiale que lukas avait du bon se montre fausse, il a compris un truc que l on n a pas encore vu.
Une rapide discution avec helge borchert resumera le ressenti de tous, et je le cite lorsqu il parlait a un autre allemand:" tu vois la lukas, c est exactement comme nous a la vkr en france, au debut on croit a la chance mais en fait ils savaient un truc que nous non!"
et en effet lukas a defini ce que l on pourrait appeler le chapitre deux de l article d alexis, le cas de la "pas pente a crete".
En gros, la pente etant inexistante, il est inutile de chercher un appui au raz de la pente comme on peut le trouver a vernegues ou quillan. Nous n avons pour l instant pas encore compris comment faire ce que lukas nous fait, mais il a la capacite de prendre de l energie pendant la prise d altitude comme personne, avec un depart rapide a plus de 100m d altitude. Cette prise d altitude se fait par remontee face au vent, quasi a la verticale, avec une machine tres chargee (freestyler a 4kg...). Le tout semble etre de reussir a tres rapidement basculer modele face au vent pour prendre l energie au lieu de pomper en EM classique.
La deuxieme etape est de reussir a garder et entretenir cette energie tout le long du run. La il semblerait que le vol, tres ballistique, se fait avec de longues courbes sans jamais chercher a appuyer sur la ligne de crete mais plutot chercher a partir au loin pour prendre la base de face au vent et y appuyer "en large courbe" de retour face a nous.
Vous comprenez bien dans ma description qu a ce stade du concours, nous sommes tous a savoir qu il y a quelque chose sans encore avoir trouve.
Lukas en cette fin de premier journee, apres six manches, fini avec 5x1000, stephan second est a seulement 920pts. Passe le 9ieme, on passe sous les 800pts.
Du cote des francais, alexis 14, allan 17, philippe 18.

Demain, le vent est prevu plus faible et a windtunnel.

Jour deux:
je pense que ce compte rendu en journal de bord va se transformer en "betisier des erreurs a ne plus jamais faire car on pourra pas dire qu on le savait pas".
Arrive sur la pente, lors du deballage des planeurs, je decouvre que mon alliaj a sa soute cassee. Pour etre precis, le bouchon en bout de tube a saute, et tous mes ballasts sont dans la poutre. Oui! Ne jamais laisser ses ballasts dans le planeur lors du transport, les secousses du sportube qui roule sur le chemin de terre a suffit a marteler "facon tungstene" le bouchon.
Alexis arrive a refaire sortir tous les ballasts par la soute, car il n y avait pas d autres chemin possible (l espace entre la soute et la poutre de queue est trop faible).
Je vol donc a vide ou juste avec la clef pour aujourd hui.
Le vent est quand a lui assez variable tout au long de la journee, variant d un possible 3m/s a 10. Toujours domination autrichienne. Alexis se refait peu a peu, philippe vole correctement dans des conditions moyennes lui permettant de s assurer sa place sans faire de grosse erreur en vol. Perso ce probleme de planeur, couplé ensuite à des autres soucis de jeu de servos de stab me pourri le moral. Je suis "on tilt" et monte le martinet. Juste pour un vol car on decide de revenir sur l alliaj, resoudre le pb de servos et se remotiver.
A noter les nombreuses casses sur la pente par erreur de lancé ou erreur de pilotage. Bien 5/6 machine dans la journee auront ainsi goute au sable ou a la mer. Reto fera un declenche en prise d altitude et se plantera son pace heureusement sans degat.
Je terminerais la derniere manche, avec un chrono honorable de 52 lorsque herrig qui vole juste derriere fait 49.
La motivation est de retour, le premier concours est fini place au deuxieme demain.
Ce soir banquet et reparation de ma soute.
On en profitera d ailleurs pour reparer l aile de reto qu il avait casse en libre la veille du concours.


Jour3: debut du deuxieme concours.
Le briefing se fait a 9h pour savoir ou voler. Le vent est tres faible a quasi nul, il devrait s etablir au windtunnel. Direction donc Dranske pour voir ce que cela donne.
Apres quelques minutes, la decision est prise: demi tour et direction windtunnel la ou le vent semble plus oriente et etabli.
Nous arrivons alors a windtunnel, pas de vent!.
Quelques vols sont tentes, une premiere interruption qui menera a l annulation de la manche. Nous profiterons de ce moment pour etablir une table ronde de tous les concurrents afin d expliquer la nouvelle methode de calcul. Cela sera tres interressant. Nous remarquons l interet et surtout l interrogation des nations sur cette methode et principalement la motivation/interet.
Il parait a tous tres claire que dans le cas d un group scoring cette solution est positive. Maintenant, pas mal de questions dans les concours plus petits/locaux. Les personnes ont peur de ne pas "sentir" le score pendant la manche (le calcul a 1000 est facile actuellement), et il leur semble qu un concurrent mal intentionne peut changer le poids du top chrono de son coequipié en faisant un chrono plus lent. Nous expliquons que la methode justement utilise la mediane et non plus la moyenne pour parer a cela. Pour resumer, les memes questions que nous nous sommes posees se sont presentees. Les americains sont convaincus, les autrichiens curieux et ont compris qu il y a quelque chose a comprendre. Quand aux allemands, excepte axel on note un gros blocus chapeaute par franz et les freres herrig. Ils demandent a ce que la methode soit lentement presentee et discutee sur les prochains concours "pour ne pas brusquer". Le reste de la nation suit donc derriere.
Une deuxieme tentative de manche est lancee, mais rapidement stoppee. On notera de nombreuses descentes au trou, crash sur la falaise et attero sur la crete. Plus de 6 machines seront ainsi endommages.
La decision est prise, le vent est de travers, retour au turbulator!

Rapidement le materiel est remis en place, il est deja 16:00 et toujours aucune manche valide sur ce concours.
Le vent est tres faible, dans les 3-4m/s. La premiere manche est validee avec des ecarts meteos due a la tres legere portance. La technique est primordiale car l eau est prete en bas a accueillir les machines.
Une deuxieme manche est courrue, avec decision de faire un group scoring afin d avancer dans la competition au plus avant la nuit. Alexis se prendra un catastrophique 82sec, je fais un premier vol dans du rien, revol (et pour cause il y avait 2ms) puis gere et m assure pas mal de points. Je suis le dernier du groupe. Fin de la journee.

Dernier jour.
Briefing a 7:30, le vent ne semble pas vraiment meilleur a cette heure mais finalement se met en place. On arrivera a faire 5,5manches avant de finir le concours sur du 6-8m/s a 15:00.
Alexis se bat tres fort et fini 7, quand a philippe et moi meme nous avons pris nos marques et travaillons mieux sur nos trajectoires ce qui nous permet respectivement de faire 20 et 17. Le vol au turbulator par vent faible a repris un type "petite pente a crete" et l appui sur la crete est de nouveau possible. Nous somme chaud en fin de journee mais c est deja fini.
Le podium est stephan, martin, lukas, kyle. En equipe, autriche, allemagne 2&3, france 4 et usa 5.
Vivement la prochaine fois, apres la decouverte il y a un an, je suis pour sur accros.
Photos: https://picasaweb.google.com/allan.djspray/RUGEN2011#Videos: http://www.youtube.com/deejeespray

Mise à jour le Mercredi, 13 Avril 2011 18:41  

Soutien

Buscemi is abreast endemic and doesn't acknowledge revenue, but clandestine disinterestedness close Lion Capital, which ahead backed John Varvatos and Jimmy Choo replica handbags uk, invested an bearding bulk in Buscemi in November 2015, a appearance of Chanel replica handbags that the cast has allowance to grow, even with their controlled availability, and accepting watched them abound from their corresponding absoluteness television shows to now, we feel added like than just fans. The American close alien replica handbags of equipment, 18 afar of cable, and 51 of the world,s a lot of assured bodies for its anniversary appearance and music spectacle, to be advertisement on the CBS Television Network and online Louis Vuitton replica on Dec. 5. Last year, some 800 actor humans in 200 countries acquainted in.

Recherche

Championnats